Nos

études de cas

Comment valoriser votre immeuble à
l’occasion de travaux rendus obligatoires ?
La problématique
Profiter des travaux de ravalement pour améliorer la qualité du bâtit, la performance énergétique de l’immeuble, la qualité de vie des occupants en mettant en place des solutions techniques intelligentes pour un prix identique ou un retour sur investissement de moins de 2 ans.
La démarche proposée
Mettre en place un plan pluriannuel travaux dans lequel les opérations proposées s’imbriquent dans une logique à long terme. Cette méthode qui requière un véritable savoir faire permet de planifier les opérations plutôt que de les subirent comme c’est trop souvent le cas chez la plupart des syndics. Les travaux ont une logique qui permet de réaliser certaines opérations avant d’autres pour réaliser d’importantes économies. Par exemple, pourquoi engager un ravalement si deux ans après on décide de remplacer tous les vitrages ce qui nécessitera des reprises sur les encadrements fraichement refaits ?
La méthodologie appliquée
Pour chaque immeuble que nous prenons en gestion, nous réalisons un audit technique complet en répertoriant l’ensemble du matériel installé dans le bâtiment, jusqu’à la lampe du sas de parking …
La date d’obsolescence du matériel est estimée ainsi que la date de son remplacement. Puis les opérations sont planifiées selon une méthodologie en cohérence avec l’ingénierie du bâtiment.
Prise en compte à chaque étape
de la valorisation du bâtiment
Les études prennent en compte pour une enveloppe de prix identique, les opérations pouvant être réalisées afin de valoriser l’immeuble. Mettre en place une isolation thermique qui par les économies d’énergies générées sera rentabilisé en 2 ans. Les matériaux utilisés permettront par ailleurs d’améliorer l’isolation acoustique du bâtiment, de bénéficier d’une aide de l’état qui ramènera le retour sur investissement à 6 mois et de valoriser le bâtit de 3,5% par rapport à avant le ravalement.
Des résultats tangibles :
Les travaux réalisés sont 100% utiles car ils ne seront pas dégradés par des opérations futures.
Une véritable ingénierie technique permet donc des économies importantes qui dans la pratique représentent jusqu’à 20% du budget global de fonctionnement.

Syndic bon marché = fausses économies :
Par leur incompétence technique, les syndics traditionnels génèrent des surcoûts que les copropriétaires n’imaginent pas. A toujours tirer les prix vers le bas, les syndics sont devenus des sociétés comptables qui se contentent d’enregistrer les factures. Les gestionnaires déconnectés de la technicité d’un immeuble sont des vecteurs de surcouts permanents.

Contactez nous !
valorisons ensemble votre bien immobilier